m_moires_d_un_chat_des_villesL'auteur: Alain Gravelet est un romancier français. Pour en savoir plus, je vous renvoie à son site internet, où vous trouverez des informations sur son travail ainsi que des interview!

Le livre: Voici Kochka, un petit chaton encore heureux avec sa mère et sa fratrie. A deux mois à peine, ses nouveaux maitres viennent le chercher. Enfin, maître, c'est un bien grand mot: tout le monde sait bien que les maîtres sont les chats et que ce sont les humains qui obéissent! Chez Alain et Crocus, ses nouveaux "maîtres" donc, il y a déjà Meo, un chat  un peu trop rebelle, aventurier. D'ailleurs, un jour il ne reviendra pas d'une de ses expéditions. A peine a-t-il eu le temps de terminer l'éducation de Kochka. Mais déjà débarque Neko, boule de poil noirs. Quelles bêtises va-t-il pouvoir lui apprendre? Seront-ils assez intimidants pour le gros chat noir du balcon d'à côté?

Une petite perle que l'on lit le sourire aux lèvres. Les chats racontent leur vie, mais attention: ce sont des chats d'appartement. Exit la chasse à la souris, bonjour les exercice d'équilibre sur les rayonnages de la bibliothèque, les escapades sous le lit des voisins, les caresses et concours de ronrons. J'ai adoré ce principe de donner la parole aux chats, mais à des chats complètement humanisés, complètement façonnés à la vie humaine. Si vous avez déjà eu un chat, vous ne pourrez que vous esclaffer devant leurs petites habitudes que ce livre pointe avec une dérision irrésistible: je me suis régalée devant l'explication fournie par Kochka au sujet des boules de poils: elles provoquent des vomissements qui terminent toujours sur la moquette plutôt que sur le carrelage, parce que quitte à être malade, autant l'être sur un support confortable! Avec beaucoup de sérieux, Kochka vous explique comment ces humains doivent être décidément apprivoisés, et comment il convient de garder la dignité féline même quand on dérape du bord du canapé ou quand on termine sous la douche pour avoir mal essuyé ses pattes à la sortie de la litière... Plein de malice, ce petit roman est également plein de sentiment, puisqu'on y retrouve un environnement domestique chaleureux, un profond attachement entre chat et maître, jusqu'à la toute dernière page qui m'a émue aux larmes...

La Note de Mélu:

Note_5

Pour tous les nostalgiques des 101 Dalmatiens ou des Aristochats, nos chères bébêtes de salon.

Un grand merci à Patrick du sitegratuibook  pour m'avoir fait découvrir ce livre!