leukLes auteurs: Léopold Sédar Senghor (1906-2001) est un poète et écrivain sénégalais. Il a également été président du Sénégal, et le premier Africain à l'Académie française. Abdoulaye Sadji (1910-1961) est également sénégalais, un des pionniers de la Négritude.

Le livre: Qui est le plus intelligent des animaux de la brousse? Leuk-le-lièvre, bien sûr! Et pour agrandir sa sagesse, il commence à parcourir le monde, jusqu'à la mer. Et parmi ses plus intéressantes découvertes, il y a l'homme. Ami ou ennemi? Difficile à dire. Voici Leuk lancé dans une succession d'aventures, où il va obtenir la protection d'une fée, échapper par ruse à la famine, punir de ses crimes son compère et ennemi Bouki-l'hyène et même confier aux lions un enfant d'homme, Samba-Nouveauné.
Dans ma découverte des contes africains, nouveauté au programme de sixième depuis un ou deux ans, je me suis intéressé à ce petit livre recommandé par l'éducation nationale et signé par une des plus grande figure de la littérature africaine francophone. Leuk-le-lièvre, c'est le Renart des Africains, qui joue toutes sortes de tours à ses compagnons, qui mérite autant la pendaison que l'admiration, et qui ne cesse de martyriser Bouki-l'hyène qui n'a rien à envier à Ysengrin. Quel plaisir, encore, de constater que les schéma des contes sont les mêmes partout sur la planète, et de retrouver ces histoires que l'on connaît par coeur, mais dans un nouveau décor. On y croise au passage des légendes pour expliquer le monde, des devinettes et des énigmes, mais aussi des réflexions sur la liberté, le bien et le mal ou encore l'homme et l'animal. Un bon petit moment de lecture, destiné surtout aux jeunes lecteurs mais une belle découverte à tout âge, puisqu'on connaît finalement mal la culture africaine qui est pourtant en partie francophone. A noter que tous les noms des personnages sont constitués de leur nom en wolof (langue du Sénégal) et de leur nom en français: Leuk, par exemple, signifie "lièvre" en wolof. Pas bête, n'est-ce pas?