lupinL'auteur: Maurice Leblanc (1864-1941) est né en Normandie, et commence sa carrière comme journaliste. Il fréquente les grands noms de la littérature comme Stéphane Mallarmé. Il a bien sûr créé le célèbre Arsène Lupin, gentleman cambrioleur.

Le livre: Terreur chez M. de Gesvre: sa fille et sa nièce ont été témoin d'un cambriolage dans leur propre maison. Raymonde de Saint-Véran a même tiré au fusil sur le fuyard, qui s'est relevé et doit se cacher quelque part, blessé. Mais lorsque arrivent le juge d'instruction et ses enquêteurs, ils découvrent un autre cadavre, un des hommes de M de Gesvre. Plus étonnant: rien ne manque dans la maison, rien ne semble avoir été volé. Intervient alors Isidore Bautrelet. Cet étudiant en rhétorique, d'une logique et déduction à toute épreuve, va vite comprendre l'enjeu de cette affaire: c'est l'oeuvre d'Arsène Lupin, le célèbre voleur, qui n'a pas pu aller bien loin, et qui n'a pas non plus pu repartir les mains vides. Le jeune limier va donc s'évertuer à découvrir ce que trame Lupin.
Mon premier Lupin! J'ai choisi le plus célèbre. Moi qui n'aime pas les policiers, l'enjeu était de taille. Soyons clair: ce roman n'a que des qualités. L'action débute dès la première ligne, et ne s'arrête jamais. Pour satisfaire les plus gourmands, une  énigme à l'ancienne est proposée, un message codé censé révéler le repaire d'Arsène Lupin. L'intrigue est donc croustillante: d'un Lupin sentimental aux grands secrets de l'histoire de France, tout y est pour un roman à la fois passionnant et d'un grande légèreté. Lupin a la sympathie du lecteur dès le départ, et son humour et sa désinvolture font mouche à chaque fois. Car voilà le secret de Lupin: jamais là où on l'attend, il réapparaît et suit le lecteur le long de l'histoire sans que celui-ci s 'en doute. Et oui, Lupin, est avant tout un as du déguisement et de la dissimulation. Il est capable d'être dans les pages sans que vous vous en aperceviez. Quel plaisir! Je recommande!