_20220713_171940

Les fêtes du 14 Juillet se préparent à Grenoble. Le détective Henri Golent profite d'un moment de détente: une visite du célèbre fort de la Bastille qui surplombe la ville, en compagnie de sa douce Hyacinthe. L'occasion aussi pour lui de redécouvrir les cachettes de son enfance sur les pentes abruptes de la colline. Mais une chute de pierre qui n'a rien de naturel l'intrigue. Ainsi qu'un promeneur un peu trop présent. Alors lorsqu'il devient témoin d'un grave accident, il comprend que quelque chose est en train de se jouer sur les pentes de la Bastille.

La Bastille n'est pas à Paris, elle est à Grenoble, qu'on se le dise. Et si sa silhouette est familière pour tous ceux de la région, elle n'en garde pas moins toute sa majesté et stimule l'imagination. Que peuvent bien cacher les roches de la montagne sur laquelle elle se dresse? Des souterrains? Des passages secrets? des trésors? C'est le point de départ de ce roman et ça fonctionne furieusement bien! 
Et comme tout mystère doit être tenu secret, l'intrigue nous emmène dans les pas d'un étrange personnage qui arpente les grottes aux alentours du fort. Grâce à lui, on plonge dans l'histoire de France, en redécouvrant le passage de Napoléon Ier à Grenoble et toutes les anecdotes qui s'y rapportent. Cet ancrage historique, à la frontière de la légende, m'a passionnée
Mais ce que j'ai préféré, ce sont les personnages. Je connaissais déjà Henri Golent et Hyacinthe pour les avoir croisés dans une autre aventure du détective. Avec son humour un peu foireux et sa capacité remarquable à s'attirer des ennuis, il est très attachant. Mais ici, l'intrigue jongle avec plusieurs personnages secondaires très touchants, comme le petit couple tout juste bachelier qui brave les barrages pour assister au feu d'artifice depuis la colline, ou les amateurs d'histoire qui se disputent la science autour de la ville de Grenoble. Mon préféré reste Jojo, le clochard au grand coeur. Tous ces personnages se croisent et croisent leurs regards autour d'une intrigue qui monte en tension, proposant une course contre la montre finale haletante que je n'ai pas pu lâcher.

La note de Mélu:

Note 5

 

Un mot sur l'auteur: Jean-Baptiste Piotto est un auteur qui s'est illustré déjà dans le roman policier et dans le jeunesse historique. D'autres de ses oeuvres sur Ma Bouquinerie:

Source: Externe