pouzolL'auteur: Camille Pouzol (née en 1974) est écrivaine, mais aussi journaliste au magazine Elle et scénariste pour la télévision (on lui doit quelques épisodes de la série Un gars une fille).

Le livre: Il est l'acteur américain le plus célèbre et le mieux payé du moment. Entre ses cérémonies d'Oscars et son mariage ultra-médiatique, tout va vite, très vite. Et puis il rencontre Juliette. Elle est française, professeur de danse. Anonyme. Il va l'aimer, comme il peut, lui qui n'a jamais pris les rênes de sa vie. Se cacher, fuir, pendre la pose, être épiée, scrutée, sourire, elle accepte tout et le suit. Elle le change peu à peu, et celui qui a tout laissé tomber pour s'abandonner à cette existence artificielle revoit défiler sa vie où finalement il n'a pris que peu de part.

J'ai eu une petite appréhension avec ce livre. Le titre et le résumé m'ont semblé peu convaincants à première vue. Un remake de Pretty Woman au décor hollywoodien? Un mélodrame de l'acteur qui ne contrôle plus sa vie, qui ressent cruellement le vide derrière les paillettes, et qui vient s'inscrire dans la droite lignée de Britney Spears et autres péteurs de plomb médiatiques professionnels? Eh bien oui... et non! Oui, l'histoire peut se résumer à cela, et pourtant il y a quelque chose dans le style de Camille Pouzol qui arrive, on ne sait comment, à faire de cette histoire tellement convenue et tellement drama-people un véritable drame personnel. Juliette reste insaisissable pour le lecteur, et c'est moins le récit d'une histoire d'amour que le récit d'un homme seul, qui vit en marge de lui-même et qui n'a jamais vraiment compris ce qu'il venait faire dans cette vie. Et pourtant il ne comprend rien, il fait tout de travers, il essaye et échoue à vivre, tout simplement. J'ai été touchée, j'ai adhéré.

Ce livre faisait partie du programme "Mass Critique" de Babelio: un grand merci donc à Babelio et aux éditions editions_robert_laffont_logo_872EABE1BA_seeklogo pour cette découverte!

<

Comme à Hollywood par Camille Pouzol

Comme à Hollywood

Camille Pouzol

Critiques et infos sur Babelio.com