updikelivre1
Lettre "U"


L'auteur: John Updike (1932-2009) est un auteur américain très prolifique. Il est connu pour sa série Rabbit qui lui vaudra de remporter deux fois le prix Pullitzer.

Le livre: Dans la petite ville d'Eastwick, Jane, Sukie et Alexandra alimentent bien des ragots. Divorcées, libérées, elles sont aussi des sorcières qui se servent de leurs charmes pour manipuler les hommes et leurs rivales. Lorsque Darryl Van Horne s'installe dans le vieux manoir Lenox, les trois amies sont irrésistiblement attirées dans son entourage. Il les pousse, chacune à son tour, dans leurs retranchements tant personnels que professionnels, et bientôt, tous les quatre se livrent à d'étranges réunions dans la maison de Van Horne.
J'ai eu du mal à entrer dans ce livre. Le style m'a paru très lourd, de grandes phrases et de gros paragraphes interminables: j'avais l'impression de ne jamais pouvoir reprendre mon souffle. Updike dit décrire l'Amérique des années soixante-dix, je pense plutôt qu'il décrit cette Amérique bourgeoise et provinciale, bien pensante, bien blanche, qui gravite autour de son pasteur et qui n'admet pas la différence, cette même Amérique tournée en dérision dans Desperate Housewives. D'ailleurs, les trois sorcières m'ont rappelé à maints égards ces clichés de femmes qui semblent n'avoir rien d'autre à faire que de se téléphoner pour cancaner sur les voisines et boire des margaritas. Passé cela, les sorcières en elles-même sont comme je les aime: bien réelles, bien terre-à-terre (elles préparent leurs charmes à coup de batteur à oeuf et de papier d'aluminium) et pourtant se réclamant perpétuellement d'une spiritualité indéfinissable. Elles incarnent en fait tous les fantasmes d'une femme terrifiante qui s'affranchit des tabous tant sexuels que maternels ou sociaux et sur laquelle une société masculine n'a que peu d'emprise.
Une impression mitigée J'ai beaucoup aimé l'univers du livre, mais j'ai vraiment eu du mal avec le style.
Il existe un film, avec Jack Nicholson, que je m'empresse de noter sur ma liste...

Et c'est avec cette lecture que je clos mon Challenge ABC 2010! Et pas peu fière!

Je tiens au passage à remercier Youplala, qui m'a échangé ce livre et m'a permis de finir ce challenge!

Titre original: The Witches of Eastwick (traduit de l'anglais)