inconnuacetteadresseL’auteur : Kathrine Kressmann Taylor (1903-1997) est une américaine d’origine allemande. Surtout connue pour le livre dont je parle, elle deviendra la première femme à occuper le statut de professeur titulaire à l’université de Gettysburg (Pennsylvanie).

 

Le livre : Il s’agit d’une nouvelle, publiée pour la première fois en 1938, un an avant la guerre, dans Story Magazine. Il relate la correspondance entre Max, Juif installé aux Etats-Unis, et Martin, père de famille allemand. Amis de longue date, ils gèrent ensemble une affaire de commerce de tableaux. Là où Max s’inquiète de la montée au pouvoir d’Adolf Hitler, Martin lui décrit à quel point celui-ci est un sauveur pour l’Allemagne. Jusqu’au 9 juillet 1933 où Martin demande à Max de cesser de lui écrire : il ne peut plus être soupçonné d’avoir des contacts avec un Juif. Max insiste… La nouvelle est courte, mais d’une redoutable efficacité : toute la montée du nazisme y est relatée, et la forme épistolaire permet une lecture crue et sans commentaire de cette amitié qui se dégrade inexorablement. On notera que ce livre a été bien sûr interdit en Allemagne, mais qu’une version allemande sort à Moscou et qu’une traduction hollandaise sera confisquée par les nazis.

Vite lu et inoubliable. Classé parmi les livres de jeunesse, il s'adresse pourtant à tous. A dévorer.

Titre original: Address Unknown (traduit de l'anglais américain).