marie_de_franceMarie de France a vécu pendant la seconde moitié du XIIème siècle. Elle est considéré comme une des premières femmes de lettre française. Voici un extrait d’un lai, conte en vers, que j’aime beaucoup. Comme il est un peu long, je vous en livre le plus beau passage.

Bonne lecture!

Le chèvrefeuille

Tristan a été banni par le roi Marc, mais il apprend que le cortège de sa belle Iseut doit passer non loin de la forêt où il se cache.

Tristan alors bien se réjouit,

Car elle ne pourrait aller

Sans que lui ne la voit passer.

Le jour que le roi parti fut,

Tristan est au bois revenu

Sur le chemin où il savait

Que la route passer devait.

Un coudrier tailla parmi,

Et tout carrément le fendit.

Quand il a paré le bâton,

De son couteau écrit son nom.

Si la reine l'apercevait,

Qui grande garde en prenait -

Autrefois était advenu

Qu'ainsi l'avait aperçu -

De son ami bien connaîtra

Le bâton quand elle verra.

Ci fut la somme de l'écrit

Qu'il lui avait mandé et dit:

Qu'il a longtemps, tout cet été,

Et attendu et séjourné

Pour épier et pour savoir

Comment il  la pourrait  revoir

Car sans elle il n'a point de vie.

De ces deux, il en fut ainsi

Comme du chèvrefeuille était

Qui au coudrier s'attachait :

Quand il s'est enlacé et pris

Et tout autour du fût s'est mis,

Ensemble peuvent bien durer.

Qui plus tard les veut détacher,

Le coudrier tue vivement

Et chèvrefeuille mêmement.

"Belle amie, ainsi est de nous:

Ni vous sans moi, ni moi sans vous !"

LogoPrintempsdesPoetes