22 juin 2016

Petit Piment - Alain Mabanckou

A l’orphelinat, c’est le père Moupela qui l’a nommé Tokumisa Nzambe po Mose yamoyindo abotami namboka ya Bakoko. Tout le monde l’appelle Moïse, plus simple. Le père Moupela, c’est son idole, et sa venue chaque semaine est un grand événement, une bouffée d’oxygène pour les orphelins qui supportent l’autoritarisme de Dieudonné Ngoulmoumako. Quelle n’est pas leur panique lorsque celui-ci ne se présente plus… Il est mort, c’est sûr! La révolution socialiste est en fait seule responsable de sa défection: l’église n’est plus la bienvenue... [Lire la suite]
Posté par Melusine1701 à 06:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,