glamr le démon

Sandra, journaliste en quête d’un vrai sujet palpitant qui lui permettra de faire fortune et de quitter enfin la maison de ses parents, reçoit de la part de son ami Jean-Jacques une information qui, selon lui, peut lui fournir une matière intéressante. Sur les forums spécialisés, les amateurs s’étripent sur la question de la présence de Vikings dans le sud de la France, ce que semble prouver un mystérieux document, une authentique saga viking, dont on aurait retrouvé la trace chez un châtelain de la région. Sandra décide alors de partir à sa rencontre. Mais quelqu’un est visiblement passé avant elle et l’accueil du châtelain a de quoi la surprendre: il souffle le chaud et le froid et n’a pas l’air pressé de lui remettre la fameuse saga.

Ce roman a été écrit par une de mes connaissances qui l’a mis à disposition sur Atramenta et qui me l’a proposé pour avoir un avis. Et je suis agréablement surprise: c’est plutôt bon! Le roman se lit avec une grande fluidité, notamment grâce au choix de rythme. On suit tantôt l’histoire de Sandra dans le château où la saga a été conservée, tantôt les circonstances dans lesquelles ce document est arrivé au château au cours du XIXème siècle et tantôt le contenu de la saga elle-même.
L’histoire de Sandra m’a beaucoup plu. Le personnage est très attachant, qu’il s’agisse de sa volonté d’indépendance malgré ses difficultés financières et professionnelles, ou de ses relations avec Jean-Jacques. Elle apporte un suspens certain, et tout tend vers une scène finale particulièrement réussie qui parvient à être à la fois très attendue et surprenante. Mais l’arc qui m’a le plus embarquée est celui qui se passe fin XIXème entre Félicien le jeune héritier du château et Madeleine qui n’en peut plus d’attendre qu’il revienne de ses voyages archéologiques. C’est touchant, émouvant, révoltant et le lien avec l’autre intrigue est amené de manière très subtile et efficace.
Mais l’essentiel de l’intérêt porte évidemment sur cette fameuse saga: qui est Glamr le démon? On nous emmène au pays Viking, au coeur de luttes de pouvoir et de conquête, où les pensées les plus noires des hommes prennent forme sous les traits d’un démon-loup, qui permet d’abord à un homme de devenir invisible et d’assouvir sa vengeance, puis à une femme de survivre et de faire son chemin jusqu’au peuple qui l’accueillera. Le personnage est fascinant, d’autant plus que difficile à cerner avec une identité perpétuellement changeante. Et même si j’ai eu un peu de mal à suivre les luttes politiques et guerrières parce que c’est toujours le cas avec moi, j’ai avalé les pages pour retrouver cette étrange femme-loup qu’on ne parvient pas à craindre ou à détester.

Note 4

Malgré quelques défauts, notamment un titre que je n’aime pas du tout, j’ai passé un excellent moment!

Un mot sur l’auteure: Béryl Eastern est une auteure française. Si vous voulez vous faire votre propre avis, n’hésitez pas à aller la lire sur Atramenta!