l'étincelle d'o

Chadi vient d’arriver en France. Et ce Libanais ne passe pas inaperçu. Cheveux rouges hérissés, vêtements noirs bardés de clous, bagues et bracelets qui tintent à chaque mouvement. Et surtout, une élocution et une culture qui laissent les autres pantois. Surdoué? Sûrement. De quoi compliquer son intégration. Pourtant, Erwan s’intéresse à ce drôle de garçon qui semble tout connaître mais n’a jamais mangé un bonbon Banana Fizz. Il est pourtant loin de se douter des réelles capacités de Chadi. Entre un père médecin perpétuellement absent et une mère désabusée qui passe ses journées à fumer et à s’ennuyer, Chadi a trouvé une nouvelle passion à partager avec son ami.

Quand j’ai ouvert ce roman, je l’ai trouvé de facture assez classique, quasi attendue. Le nouvel élève, les grosses brutes qui l’enquiquinent, la situation familiale compliquée, le sujet de société avec l’émigration politique, tout me paraissait un peu artificiel sans pour autant être désagréable à lire. Fluide et teintée d’un humour discret, la plume d’Eric Boisset fait toujours son petit effet et j’ai lu sans vraiment entrer dans l’histoire les premiers chapitres consacrés à la découverte de la famille de Chadi et à son amitié naissante avec Erwan.
Mais lorsque le fantastique arrive, l’imagination débordante de l’auteur refait surface. Comme dans Arkandias, il met en scène des expériences scientifiques délirantes. Dans son laboratoire secret, caché dans une serre abandonnée au fond du parc du Château de This, Chadi donne vie à des fantasmes que bien des enfants ont dû avoir avant lui! Par une succession de prodiges qui ne sont pas sans rappeler Charlie et la Chocolaterie, nous voici plongés dans un conte futuriste où Chadi redevient un enfant malgré ses capacités hors du commun.
Pourtant, on est loin du simple roman pour enfant car petit à petit, Chadi se confronte à la dure réalité. S’il a fui le Liban, le Liban ne l’a pas oublié. Si son père travaille si dur dans ses recherches sur le cancer, c’est qu’il a bien des malades à soigner. Et il est loin d’imaginer la galère financière et sociale dans laquelle vit Erwan. L’amertume affleure vite et au fur et à mesure que le roman s’assombrit, la course contre la montre commence, avec une fin coup de poing qu’il fallait oser.

La note de Mélu:

Note 4

Une très jolie lecture!

Un mot sur l’auteur: Eric Boisset (né en 1965) est un auteur français spécialisé dans la littérature de jeunesse. J’ai eu la chance de luiposer quelques questions ici! D’autres de ses livres sur Ma Bouquinerie:

le grimoire d'Arkandias 9782210969391_cv_ArkandiasT2.indd 9782210969407_cv_ArkandiasT3.indd nicostratos les pierres de fumée 978221096129_cv_PierresFumee2.indd