complètement cramé

Andrew, un richissime homme d’affaire anglais, lassé par un business qui l’agace depuis la mort de son épouse, décide de se faire embaucher comme majordome dans un château français. Avouez-le, il faut déjà être un peu barré pour imaginer un plan pareil. Pour ne rien arranger, la patronne, Nathalie, semble perdre un peu la tête et ses arrangements financiers se font en dépit du bon sens et de l’état de délabrement des lieux. Le régisseur Philippe, bourru, ne met jamais les pieds au château depuis sa brouille avec Odile, la cuisinière acariâtre. Quant à Manon, la jeune femme de ménage, elle a fort à faire avec ses affaires personnelles et quitte peu les écouteurs de ses oreilles. Avec le flegme déjanté tout british qui le caractérise, Andrew va venir prendre soin de tout ce petit monde, quitte à les secouer un peu au passage.

Le très à la mode Gille Legardinier fait toujours le bonheur de ses lectrices. Ici, on est clairement dans de la littérature sentimentale et pourtant, bien loin de la classique comédie romantique. Même si quelques histoires de coeur vont se dessiner, le coeur de l’intrigue, c’est le rôle qu’Andrew va jouer dans cette petite communauté, pour les rassembler, les guérir les uns au contact des autres, les amener à se soutenir et à faire fonctionner ce château qui part à vau-l'eau. Et ça passe par apprivoiser doucement le chat d’Odile, réconcilier Manon et son petit ami, ou organiser un Halloween inoubliable pour les enfants du voisinage, et surtout mettre son nez dans les affaires financières de Nathalie au risque de se faire renvoyer avec pertes et fracas. C’est frais, drôle, et ça ne s’arrête jamais.
Une véritable fuite en avant pour Andrew qui, ainsi, en oublie ses propres démons, la mort de sa femme, sa fille qu’il ne voit jamais. C’est aussi à sa propre guérison qu’il travaille, c’est en relevant les autres qu’il prend conscience qu’il est temps de se relever soi-même. C’est en leur apprenant l’amour des autres qu’il apprend lui aussi à retrouver celui des siens. C’est donc un roman qui fait du bien, à tous points de vue, un roman optimiste, qui donne envie de sourire à la vie, qui rend heureux.

La note de Mélu:

Note 5

A recommander quand il fait gris, froid et morne. Maintenant, quoi;

Un mot sur l’auteur: Gilles Legardinier (né en 1965) est un auteur français qui a commencé par le monde du cinéma, puis par le thriller, avant de connaître un énorme succès avec ses comédies romantiques. D’autres de ses oeuvres sur Ma Bouquinerie:

demain j'arrête