Comme l’année dernière et l’année précédente, je suis allée samedi faire un tour au salon du livre de Crèches-sur-Saône, qui met à l’honneur la littérature fantastique, fantasy, des contes et légendes. Cette année, la part belle était faite aux thrillers fantastiques, avec un invité d’honneur très attendue: Sire Cédric.

J’ai d’abord fait un petit passage auprès d’auteurs que j’aime beaucoup et à qui j’aime faire un petit coucou de temps en temps:

Céline Guillaume Valérie Simon

Céline Guillaume et Valérie Simon, fidèles au poste! Nous avons discuté univers médiéval et fantasy, avec une petite touche de féminisme qui ne me déplait pas.

Les nestcripeurs

L’équipe des Netscripteurs était là! Isabelle Marin, l’éditrice, présentait Sophie Abonnenc, Louise Roullier et Lil Esuria, une équipe dynamique, souriante et prometteuse!

Céline Thibaut

Céline Thibaut aussi était là, pour ses romans fantastiques bien sûr, mais aussi avec la réédition de La Vie que je choisis.

Jean Vigne

Jean Vigne était là aussi, toujours aussi sympathique et plein d’humour. L’occasion de reparler de ses romans historico-fantastiques, et de sa future trilogie publiée au Chat Noir que j’attends avec impatience.

Le clou de la journée était bien sûr la présence de Sire Cédric! J’ai eu la chance de pouvoir faire dédicacer mon exemplaire de La Mort en Tête, son dernier titre et de lui parler de mon admiration pour ses romans qui ont réussi à me réconcilier avec le genre du thriller, moi qui n’aime pas les romans policiers.

Mais le salon Fantasy ne soigne pas seulement les auteurs et les lecteurs avec de belles rencontres. Céline, notre hôtesse, chouchoute aussi les blogueurs. D’abord parce que le blog TrueBlood Addict est partenaire officiel du salon. Ensuite parce que les blogueurs y sont attendus et accueillis avec chaleur et bienveillance. Au point que Céline nous a proposé de nous organiser une petite rencontre en VIP avec Sire Cédric. Ouais, ça claque.

vlcsnap-117572

Et oui, là, à droite, juste en face de lui, c’est votre Mélu! Autour d’un verre, nous avons donc échangé autour de sujets aussi variés que son look, la lecture des jeunes, l’édition ou la manière dont il envisage son écriture. Et comme, concrètement, c’est ce dernier sujet qui m’intéresse le plus, c’est moi qui ai posé la question et je vous retranscris sa réponse (récupérée à partir de la vidéo que Djé D’Ail a réalisé de l’entretien parce que oui, j’ai le mari le plus merveilleux du monde).

Pour moi, on écrit d’abord pour les autres. Moi j’écris parce que c’est un besoin. Mais je le fais pour les autres. C’est paradoxal parce que c’est quelque chose de psychanalytique, j’ai des obsessions qui tournent en boucle, mais en même temps, je le fais pour créer du divertissement pour les autres. Je veux que le lecteur soit aspiré dedans et quand ça marche, j’ai fait mon boulot. Je travaille énormément pour arriver à cette illusion de naturel, de fluidité. Et pour mes deux personnages principaux, qui sont Alexandre Vauvert et Eva, ils ont été créés de manière radicalement opposée. Eva, je l’avais en moi depuis pas mal de temps, je l’ai testée d’abord dans des nouvelles. Elle incarne des obsessions qui sont essentielles pour moi, par rapport aux thématiques qu’elle véhicule sur l’apparence notamment, la manière dont les autres nous voient, la dictature sociale de l’apparence. Je voulais aussi un personnage féminin, par rapport au machisme du genre. Alexandre, au contraire, est né d’abord comme personnage secondaire. Je voulais un personnage de flic qui apporte aussi du fantastique pour L’Enfant des Cimetières, et je l’ai créé par rapport à ça. Et plus j’écrivais, plus ce personnage se développait tout seul. Et au final, je me suis extrêmement attaché à lui.

Alors, ça donne envie, non? Pour en découvrir un peu plus sur les romans de Sire Cédric, sur Eva et Alexandre, retrouvez ma critique de De Fièvre et de Sang, et suivez bien l’actu du blog pour les critiques du Jeu de l’Ombre et de La Mort en tête qui ne sauraient tarder.

Un immense bravo et merci à tous les auteurs, éditeurs et à l’organisation qui ont permis une si belle journée!