seduction_meurtres_chocolat_noir_kyra_davisLa jeune romancière Sophie Katz commence à rencontrer un certain succès avec ses romans policiers. Elle le doit en grande partie à son mentor, Melanie, son ancienne professeure de littérature. Alors lorsque celle-ci lui demande de lui rendre un service, elle n’hésite pas longtemps. Melanie soupçonne Eugene, son mari, de lui cacher quelque chose, une liaison peut-être. Alors elle demande à Sophie de le séduire, pour voir s’il craque. Sophie a beau lui sortir le grand jeu, Eugene ne lui jette pas le moindre regard lubrique, mais il paraît effectivement très préoccupé. Et voici que sous les yeux de Sophie, il est pris en chasse par une voiture et abattu. Même si la police conclut à un accident, Melanie pense que son mari a été assassiné pour d’obscures raisons politiques. Elle demande alors à Sophie de se renseigner: que pouvait bien avoir à faire Eugene avec les candidats des deux partis rivaux, le plus libéral et le plus conservateur? Pour qui travaillait-il réellement? Et sa mort a-t-elle un rapport avec le suicide d’un jeune assistant d’un des candidats qui lui avait justement écrit peu avant de se jeter par la fenêtre? Melanie envisage alors de faire appel à un détective privé, et pas n’importe lequel… Anatoly Darinsky, l’ex-petit ami de Sophie, qu’elle tente justement de bannir de sa vie. La situation s’annonce compliquée…

Une fois n’est pas coutume, j’ai décidé de mettre mon nez dans ces quelques romans de chick-litt que m’a prêté ma petite soeur. Et je dois avouer que c’est une bonne surprise! Car l’histoire est beaucoup moins niaise que prévu et nous plonge dans un univers sans pitié où des politiques sont prêts à tout pour gagner des élections, y compris à espionner leurs rivaux et à révéler sur eux les pires horreurs par média interposés. Et on ne fait pas dans la demi-mesure! La promotion canapé est une norme presque immédiatement envisagée par notre enquêtrice, et les politiciens sont enclins à des habitudes sexuelles étonnantes.
Et curieusement, tout le sel de cette histoire réside dans cette héroïne très girly qui se retrouve plongée dans une sombre histoire digne d’un thriller sans avoir la moindre idée de là où elle met les pieds. Parce qu’elle est d’une curiosité maladive, parce qu’elle aime écrire des romans à suspens et parce qu’on ne refuse rien à sa meilleure amie, Sophie s’improvise détective et bien évidemment, ça cafouille souvent, puisque sa couverture de journaliste n’est pas tout à fait au point, puisqu’elle n’a pas tout à fait conscience de ce qui est légal ou pas, et parce qu’elle veut surtout coiffer au poteau Anatoly le vrai détective juste pour lui rabattre son caquet. Et on ne sait si l’on doit franchement s’esclaffer de ses idées tordues (se déguiser en Hello Kitty ou se soumettre à une séance d’épilation particulièrement douloureuse) ou prendre peur devant les menaces bien réelles qui s’adressent à elle et à son chat Mr Katz. Et l’on s’attache franchement à cette écrivaine (qui n’écrit pas tant que ça dans cet opus, c’est mon principal regret) qui joue les détectives comme fuite en avant pour régler ses problèmes de famille et de couple…
En effet, mesdames, le bel Anatoly ne vous laissera pas de marbre! Certes, il semble dès le départ un abominable macho qui a visiblement bien profité de sa relation avec Sophie sans jamais vouloir être considéré comme un petit ami, ce qu’elle ne parvient pas à lui pardonner, mais il faut croire que nous avons tous un côté maso: ses muscles protecteurs, sa Harley qu’il enfourche à tout bout de champ, ses sous-entendus permanents et ses jurons en russe auront raison de la féministe en vous!

La note de Mélu:

Note 4

Mon premier Harlequin! Allez, je l’assume!

Titre original: The Sophie Katz mysteries, 3: Obsession, Deceit, and Really Dark Chocolate (traduit de l’anglais)

Un mot sur l’auteur: Kyra Davis est une auteur américaine, connue pour ses romans féminins à suspens. A noter que celui-ci est le troisième épisode de la série des aventures de Sophie Katz.

challenge petit bac

catégorie “aliment”

Challenge_TotemHello Kitty, Mr Katz et la couverture, trois bonnes raisons de classer ce titre dans le totem du chat!