doigt lightLe commissaire Guillaume Suitaume planche sur une nouvelle affaire sordide: des cadavres complètement vidés de leur sang sont retrouvés à divers endroits de la capitale. Le dernier en date n’est autre que le docteur Clotaire Minatore, le médecin légiste avec lequel Suitaume avait l’habitude de travailler. Curieusement, il a été retrouvé mort déguisé en vampire… La mode des buveurs de sang serait-elle allée trop loin? Suitaume a fort à faire, surtout lorsque surgit chez lui une certaine Bella du Saigneur, amoureuse d’un vampire! Cette affaire aurait-elle un lien avec la disparition de deux agents français dans le château des Carapates, en Roumanie?

Comme d’habitude, avec une enquête de Suitaume, je me régale de l’à-propos de la parodie. Ici, il prend bien évidemment pour cible les modes de littératures des adolescents, qui après avoir été des petits sorciers avec Harry, se délectent d’amours vampiriques avec Twilight. Bien évidemment, les titres des tomes de la célèbre saga ont été soigneusement revus à la sauce Gordon Zola, de Fesses et Nation à Fornication. En règle générale, je me suis tout particulièrement régalée dans cet opus avec les jeux de mots sur les titres des livres cités et les détournements des noms des personnages, qu’il s’agisse du policier arabe Habib Lioteck, des témoins comme Emma-Gene Delénone ou des méchants comme Edouard Culéen. Mais on se régalera de la truculence des situations: ainsi le principal témoin du meurtre est une vieille prostituée maîtresse SM toute en cravache et accessoires divers, et Suitaume se réjouit d’être enfin débarrassé de son encombrante soeur Colchique, enlevée avec sa fille gothico-dépressive par une bande de terroristes arabes qui s’en mordent cruellement les doigts. Si j’ai regretté que l’intrigue policière qui sous-tend ce livre soit un peu moins travaillée que dans les autres livres de la série, je me suis bien rattrapée sur la couverture et l’humour: le mot de passe de la confrérie vampirique consiste en des phrases choisies de Stephenie Meyer, parmi les plus niaises bien sûr.

La note de Mélu:

Note 5

Un vrai livre anti-déprime. Un très grand merci aux éditions du Léopard Masqué pour cet envoi, je suis définitivement fan!

Un mot sur l’auteur: Gordon Zola est un auteur spécialisé dans la littérature humoristique. Il signe à la fois la série des Aventures de Saint-Tin et de son ami Lou, et celle des Enquêtes de Guillaume Suitaume, ainsi que des romans historico-déconnants. D’autres de ses livres sur Ma Bouquinerie:

qui veut la peau de Marc Lévy  parasites artificiels  train-train au congo

challenge petit bac

catégorie “partie du corps”