chanson pour elleTrois courts recueils de Paul Verlaine sont réunis dans ce livre: Parallèlement, Chanson pour elle et Chair. Le premier, très littéraire et orné tout en faisant subir de vertigineuses contorsions au vers, convoque une galerie de personnages : naïades, faunes, personnages mythologiques, dames, et l’on y croisera même Sapho ou l’homme au sable d’Hoffman. Entre des éloges au corps de la femme et à sa sensualité, il met volontiers en scène des amours entre femmes, et fait surgir des références malicieuses à ses propres poésies, puisqu’on y trouve un poème “à la manière de Paul Verlaine” où il parodie ses propres marottes:

“ C’est à cause du clair de lune
Que j’assume ce masque nocturne
Et de Saturne penchant son urne
Et de ces lunes l’une après l’une”

Ou même à celles des autres:

“Mignonne, allons voir si ton lit
A toujours sous le rideau rouge
L’oreiller sorcier qui tant bouge
Et les draps fous. ô vers ton lit!”

Plus romantique, Chansons pour elle n’en est pas moins grivois. Le poète y réclame l’amour et les caresses d’une femme, lui reprochant au passage ses quelques trahisons mais les oubliant vite au profit de ses lascivités. L’amour y est richesse, bonheur, jouissance, mais aussi violence et lutte. Faisons fi de la bonne conduite: avant l’amour, on boit! La température monte, les vêtements tombent:

“Je suis hostile à toute robe
Qui plus ou moins cache et dérobe
Ces charmes, au fond les meilleurs:
Ta gorge, mon plus cher délice,
Tes épaules et la malice
De tes mollets ensorceleurs"

Le cri du poète est clair: aimons, aimons, sans contrainte ni restriction, sans se soucier de la fidélité:

“Trompons-la bien, car elle nous trompe
Peut-être aussi , tant on est coquins
Et qu’il n’est de pacte qu’on ne rompe.
Trompons-les bien. Nuls remords mesquins!

Soyons bien coquins!”

Chair, contrairement à ce que son nom indique, c’est pas le plus charnel des trois. Plus inquiet, il fait du corps féminin un objet plus froid, plus distant. Il ne m’a pas évoqué grand-chose.

Si le premier et le dernier recueil m’ont moins séduite, le deuxième m’a beaucoup plu, par sa fraîcheur et sa polissonnerie à la fois élégante et très osée. Verlaine a décidément la plume galante!

La note de Mélu:

Note 4

De quoi me replonger avec délice dans la poésie décadente!

Un mot sur l’auteur: Paul Verlaine (1844-1896) est un poète français à la vie tumultueuse. D’autres livres du même auteur sur Ma Bouquinerie:

verlaine

challenge je t'aime moi non plus

catégorie “érotisme”

1 livre 1 genre

catégorie “poésie”

challenge petit bac

catégorie “sport-loisir”