LydieDans l’impasse du “bébé à moustache”, les voisins sont en émoi. La jeune Camille vient d’accoucher. Or c’est loin d’être un heureux événement: non seulement le père de l’enfant est un inconnu qui a abusé d’une fille un peu simplette, mais en plus, le bébé est mort-né. On enterre donc la petite Lydie Tirion et Camille rentre se coucher près d’un berceau vide. Mais très vite, elle clame haut et fort que son bébé est revenu. Et toujours devant un berceau vide, devant des langes vides qu’elle berce dans ses bras vides, tendant un biberon dans le vide, Camille s’occupe avec application de sa petite Lydie. Au départ, le voisinage s’inquiète: faut-il rappeler Camille à la réalité? Et finalement, devant la détresse de la jeune mère, tout le quartier joue le jeu: les voisins viennent admirer la petite Lydie, ils donnent des vêtements pour la petite Lydie, ils offrent des poupées à la petite Lydie, et sentent même l’odeur de la couche sale de la petite Lydie…

Cette bande-dessinée est un cadeau de Djé D’Ail et il a été drôlement bien inspiré: je ne m’en remets pas complètement. Cette histoire est bouleversante, alliant un réalisme cru abordant le sujet terrible de la mort d’un bébé avec la tendresse et la douce fantaisie qui gagne peu à peu un quartier. Car ce qui touche énormément, c’est la manière dont cette Lydie absente va dynamiser le quartier et rendre chacun meilleur peu à peu. On ne cesse de se demander combien de temps la supercherie fonctionnera, qui va briser l’illusion… Loin de chercher à embellir ces personnages, les dessins défilent comme un film ancien, avec un petit air sépia, avec une grande intensité et surtout des personnages parfois franchement laids mais toujours étonnamment touchants à s’agiter autour du rien. Du fin fond d’une ruelle populaire et d’un cerveau un peu dérangé sort une étonnante solidarité qui finit par faire réapparaître la vie et le bonheur là où tout semblait devoir le détruire…

La note de Mélu:

Note 5

Un petit chef d’oeuvre!

Un mot sur les auteurs: Jordi Lafebre (né en 1979) signe les dessins si attendrissant de cet album, et Zidrou (né en 1962), scénariste notamment de L’élève Ducobu, en a élaboré le scénario si original.

challenge petit bac

 catégorie “prénom”