précis de cuisine elfiqueUn après-midi d’octobre, un narrateur attrape son panier, et part sur la piste des champignons. Surpris par une averse, il se réfugie dans une petite maison en ruine abandonnée. Et là, au fond de la cheminée, bien caché dans le mur… Un livre de cuisine. Les hommes ont perdu le goût? Le Lutin Gourmet se chargera de le leur rendre! Car “devenons ce que mangeons” , et les lutins tiennent à ce que nous restions de bonne constitution. Alors, ils ont rassemblé les recettes secrètes des elfes, des fées et autres petites créatures magiques qui sont aussi de petits gourmands. Et pour respecter la nature qu’il célèbre et dont ils sont les créatures, ils nous les livrerons au fil des saisons, avec des petites recettes adaptées non seulement à la période, mais aussi aux fruits et aux légumes que mère nature. Au printemps, ce sont les asperges, les fruits de mer comme les moules ou les oursins, que l’on apprend à cuisiner à la façons des petits lutins. L’été, on vous guidera pour réaliser des tomates confites ou une soupe de cerise, tout en vous renseignant sur les fleurs comestibles, et en vous indiquant comment les cristalliser dans le sucre. L’automne, on déclinera la pomme, la poire et le raisin, mais aussi quelques champignons et quelques recettes pour empêcher votre nez de couler! Et l’hiver, des pommes de terres, de la soupe d’amande, et un gâteau bien généreux…

Ce livre m’a été offert par ma maman et est un de mes plus beaux livres. Car il a l’avantage d’être aussi beau à regarder que passionnant à lire et délicieux à utiliser. D’abord, il est parsemé de nombreuses illustrations, parfois dignes d’enluminures ou de gravures, sur un papier glacé décoré de volutes mystérieuses, comme si nous nous trouvions devant un parchemin elfique et son écriture gothique avec lettrine qu’il faut déchiffrer:

Chaque recette livrée est un petit chef-d’oeuvre: une petite histoire, une poésie, une chanson ou une formule magique, qui dont qu’on prend énormément de plaisir à les parcourir, comme si elles nous étaient directement contées par une petite fée. Un grand voyage au pays des fées et de leurs gourmandises. A titre d’exemple, voici comment cuisiner les araignées de mer

“Une cuisson en eau de mer de préférence
Pour leur donner parfaite succulence
Si à l’intérieur découvre corail cramoisi
Goûte-le en accompagnerie
de pommes de terre nouvelles tiédies
avec vinaigrette en légère arroserie

Les plus goutues
sont les plus moussues

Les carapaçons garderons
Pour y bercer les enfançons”

Ou ce petit délice d’été avec des poivrons:

“D’un coup de couteau, deux tronçons. Gratouillez l’intérieur qui n’est pas très bon. Mariner dans l’huile épicée trois heures environ. Fouettez un oeuf et y mettre de l’estragon. Verser dans les légumes (un oeuf par demi-poivron). Parsemer de fromage, chèvre ou autre selon inspiration. Poser sur une grille, cuire sur la braise avec précaution. Que l’intérieur soit cuit mollet et que ça sente bon… Très bon…”

Pour ma part, j’ai testé le gâteau de la fée Margot, à la cannelle, au miel et à l’eau de rose. Un pur délice.

La note de Mélu: un coup de coeur!

coup de coeur 2

Une merveille de bouquin!

Un mot sur l'auteur: Je n'ai pas beaucoup d'information sur Laurence Germain, qui s'est chargé des textes de ce livre. En revanche, je vous recommande le site internet de Yannig Germain, l'illustrateur, juste pour passer encore un peu de temps en Féérie...

challenge petit baccatégorie "sport et loisir"

1_livre_1_genre

catégorie "livre de cuisine"