la reine des damnésLestat le Vampire a déclenché un véritable cataclysme: en révélant dans ses chansons rock toute l’histoire des vampires, il ne s’est pas contenté de déclencher la colère des immortels. Il a aussi attiré l’attention d’Akasha, la plus ancienne, la mère de tous les vampires, endormie depuis des milliers d’années. La situation est critique: Marius, son gardien, est enfermé sous la glace; des vampires s’embrasent brutalement, victime du bon vouloir de la Reine; déjà, les Anciens du monde entier affluent vers le concert que donne Lestat et qui s’est transformé en véritable tuerie. Comment en est-on arrivé là? Qui est réellement Akasha? Et que signifie ce rêve que font tous les Anciens, ce rêve mettant en scène deux jumelles rousses tantôt arrêtées, tantôt mutilées, tantôt envoyées à l’autre bout de la planète ? Il est temps de revenir sur ce que tous les protagonistes de cette histoire savent de leur propre histoire…

Tout à fait fascinant encore une fois. La mythologie vampirique prend forme et l’on remonte cinq à six mille ans en arrière. Il est étonnant que l’origine des créatures de la nuit nous emmène en Egypte, pays où le Soleil est divin. Expliquer l’origine des vampires et brosser le portrait de leur Reine et Mère à tous, l’entreprise est d’une envergure considérable. Elle nous fait d’ailleurs remonter à une époque où toutes nos certitudes, toutes nos croyances, toute notre morale n’existaient pas, dans une époque ancrée dans la terre et soumise aux esprits de la nature et où les tentatives de civilisations, fussent-elles menées par l’une des plus brillantes de l’Antiquité, apparaissent dans toute leur barbarie. Les vampires acquièrent leur histoire, et la complexité de ce peuple est encore une fois épatante, puisqu’elle distingue ceux qui ont connu la Mère, ceux pour qui elle est un mythe vénéré, et ceux qui n’en ont cure mais que ce sujet énerve car ils ne sont que des voyous sans grande envergure. Petit à petit, touche par touche, rêve après rêve, on découvre donc l’histoire d’Akasha, le drame originel. On approfondit tous ces personnages de vampires, tous si distincts, vivants tous leurs conditions et leur immortalité de manière différente, depuis Armand qui découvre le XXième siècle, à Pandora le grand amour de Marius, en passant par Kaymahn le mystérieux démon qui a donné bien du fil à retordre à Talamasca, cet ordre secret qui étudie les phénomènes surnaturels à travers le monde. Chacun est soigneusement dépeint, sans fausse morale ni manichéisme, avec une sensibilité étonnante pour de tels monstres, nous entraînant de festins mortuaires en sacrifices multiples sanglants, le tout dans une éternelle recherche de la vérité et un besoin désespéré de discerner le bien du mal.

La note de Mélu:

Note 5

Vampirisme, sensualité, amour, mysticisme et démesure, porté par un style à la hauteur des millénaires qu’il nous fait traverser, dense et envoûtant.

Titre original: Queen of the Damned (traduit de l'anglais)

Un mot sur l’auteur: Anne Rice (née en 1947) est une auteure américaine prolixe qui s’est illustré dans le genre fantastique, mais pas seulement! Voici les deux premiers tomes de sa saga sur Ma Bouquinerie!

entretien_avec_un_vampire_anne_rice    lestat le vampire

challenge petit bac

catégorie “métier/fonction”

logo bloody challenge