LaPetiteRobeDePaulMais qu’est-ce qui lui a pris, à Paul, d’acheter cette petite robe blanche pour enfant? Il l’a aperçue dans la vitrine d’une boutique, il l’a regardée tous les jours, et finalement est entré et l’a acheté, plutôt cher même. Il n’en fera rien: aucun enfant de six ans dans son entourage. Maintenant, le voilà embêté: comment expliquer cet achat à Irène, sa femme? En attendant, il cache la robe dans son dressing, mais elle continue à le hanter. Lorsqu’en rangeant les vêtements, Irène découvre la robe dont son mari lui a tu l’existence, l’effroyable questionnement commence. Quel secret lui cache-t-il? A-t-il une petite fille, quelque part, à qui il destine la robe? Ou pire, des fantasmes inavouables? Irène panique, et soudain voilà d’anciens souvenirs qui ressurgissent, de vieilles déchirures qui se rouvrent et le couple sans histoire plonge dans un véritable cauchemar.

Epatant comment un petit objet banal, une espèce de pulsion inexplicable peut prendre des proportions insoupçonnées. La manière dont cette petite robe insignifiante, avec toute l’innocence qu’elle véhicule, peut réveiller comme noirceur, comme vice et comme abîmes de souffrance. Petit à petit, l’on comprend que cet achat de Paul n’a rien d’anodin en fait, mais quel parcours du combattant que de remonter, pour Paul comme pour Irène, à ces blessures qu’ils croyaient refermées. J'ai éprouvé un franc malaise à voir ce couple solide, normal, si banal, coulant des jours heureux, glisser imperceptiblement dans la tourmente qui n'est terrible que parce qu'elle est là aussi si commune. Véritable travail de psychanalyse, d’introspection, qui descend dans les tréfonds de l’être humain, là où la douleur et la tristesse la plus profondément enfouies ne peuvent ressurgir que par la violence. Plus que la tourmente soudaine d’un couple sans histoire, le roman est surtout la démonstration des fêlures du quotidien que chacun peut retenir en soi, et du danger de chercher à les enfouir au fond du placard.

La note de Mélu:

Note 4

Un roman troublant.

Un mot sur l’auteur: Philippe Grimbert est psychanalyste. Il est surtout connu pour son roman Un secret, dont vous pouvez retrouver la critique sur Ma Bouquinerie. Un grand merci à lui pour sa gentille dédicace!

un_secret_grimbert

challenge petit bac

catégorie “objets”