le chanteur sans nomL’auteur: Arnaud le Gouefflec (né en 1974) est un scénariste, écrivain et musicien français.
Le dessinateur: Olivier Balez (né en 1972) est un illustrateur français qui signe de nombreuses bande-dessinées et des albums.

Le livre: un homme en fouillant dans les archives découvre de vieilles photos, des objets ayant appartenu à une vedette de la chanson dont il ignorait l’existence: le Chanteur sans nom. Un chanteur populaire de l’entre-deux-guerre. Il commence alors son enquête. Qui était cet homme? On découvre alors un bon vivant, un peu tricheur, un peu voleur, un peu volage, grand ami de Piaf, qui a fréquenté Aznavour, qui a enchanté les auditrices avec sa voix de crooner et son mystère. Et que pourtant tout le monde a oublié.

Ce livre, c’est plus qu’une bande-dessinée. C’est d’abord une biographie, pour redécouvrir la vie d’un chanteur tombé dans l’oubli, atypique, drôle et plein de charme. Se cacher derrière un loup noir pour chanter a été la clé de son premier succès: le mystère faisait vendre. Ainsi, on croise toutes sortes de personnages bien connus qui ancre cette bande-dessinée dans le réel documentaire. Mais cette bande-dessinée, c’est aussi une enquête. Sans une parole, l’enquêteur va d’interview en interview, d’inconnus en célébrités, pour recomposer petit à petit la vie de ce chanteur, et chaque découverte sonne comme un coup de théâtre. Des planches entières sont composés de souvenirs, de phrases dites à propos de lui par des gens qui l’ont croisé, un jour, au hasard de la vie. Des vignettes, prises sur le vif, d’un dessin rond et expressif, aux couleurs sépia qui jouent avec brio le clair-obscur d’une vie en train de se dévoiler. Et derrière l’enquêteur, toujours, l’ombre du chanteur lui-même… Car cette bande-dessinée, c’est aussi une jolie fable, où le chanteur masqué, ramené sous forme de fantôme par l’appel de celui qui cherche à en savoir plus sur lui, va le suivre, commenter ses découvertes, en rire, s’en émouvoir, voire refuser de revivre ce qui va être exhumé. Qu’y a-t-il encore dans sa vie dont il n’est pas fier, lui dont pourtant on garde un souvenir empreint de sympathie, même lorsqu’il a fait quelques mauvais coups? Qu’a-t-il encore à terminer pour devoir suivre pas à pas cette plongée dans son passé?

La note de Mélu:

Note 5

Une bande-dessinée touchante et une idée génialement exploitée.

bannière 52 livres

 

15 / 52

challenge petit bac

Catégorie “Métier”