si je resteL’auteur: Gayle Forman (née en 1970) est une auteure et journaliste américaine.

Le livre: Mia a dix-sept ans. Elle est plongée dans le coma suite à un accident de voiture qui vient de couter la vie à ses deux parents. Et chose étrange, la voici capable de voir et d’entendre tout ce qui se passe autour de son lit d’hôpital. Elle y voit aller et venir sa meilleure amie Kim, son petit ami Adam, l’infirmière amie de la famille Willow qui vivent dans l’angoisse. Car Mia a bien entendu le message des médecins: elle est à la croisée des chemins. Elle seule peut décider de se battre ou de se laisser aller. De vivre ou de disparaitre.

Vendu comme “le roman plus émouvant depuis Twilight”, ce livre m’a semblé ne pas tenir cette promesse. Certes, on est dans la littérature adolescente, face à une jeune fille comme les autres. Dans cet état d’entre deux où un décompte nous rappelle que ses heures sont comptées, elle réfléchit et se rappelle des épisodes de sa vie qui l’ont amené à se questionner sur ses amis, ses amours, sa famille et surtout, son avenir. Grandir, vieillir, changer, faire des projets, tout cela est remis en cause. Il se lit bien, avec fluidité, et l’on suit volontiers l’histoire de cette jeune fille, avec quelques moments d’intense émotion je dois l’avouer. Mais passé cela, il faut bien avouer qu’au vu du genre du livre, on se doute bien de la décision prise par l’héroïne. En règle général, j’ai trouvé que, sans démontrer de grand suspens ni de qualité d’écriture fabuleuse, ce roman tirait des ficelles larmoyantes un peu faciles et grossières et ne m’arrache donc pas beaucoup d’admiration.

La note de Mélu:

Note 3

Un livre que je suis probablement trop vieille pour avoir pu apprécier pleinement.

Et le dernier des onze auteurs à découvrir sur le Club:

challenge auteursTitre original: If I Stay (traduit de l'Anglais)