ilse_est_partieL'auteur: Christine Nöstlinger (née en 1936) est une auteure autrichienne de romans pour la jeunesse.

Le livre: Ilse, quatorze ans, a quitté la maison. Elle a pris un sac, elle est monté dans une voiture rouge. Et depuis, plus de nouvelles. Sa petite soeur, Erika, a couvert son départ. Elle raconte ce qu'elle sait. Sa famille éclatée, sa mère, son beau-père, ses demi-frères et soeurs et les disputes de plus en plus fréquentes d'Isle avec maman. Mais Ilse n'est pas facile à cerner. Difficile de savoir si elle dit la vérité. Si elle est réellement allée en Angleterre avec une amie, comme elle l'a confié à Erika. Et lorsqu'Erika croise dans la rue l'amie en question, elle comprend qu'à elle aussi, Isle a menti. Personne ne sait où elle est.

Ce roman est dur. La famille plus décomposée que recomposée qui y est décrite fait un pincement au coeur. La petite fille qui raconte n'a que douze ans, elle décrit sans juger ni comprendre forcément les conflits qu'elle voit entre l'adolescente qu'est sa grande soeur et la mère un peu paumée qui lui fait face. Déçue d'une vie dans laquelle elle se sent transparente, parce que sa mère a décidé de défaire et refaire sa vie sans vraiment demander à ses filles ce qu'elles en pensaient, Isle ment, triche et provoque en permanence. La triste banalité de la crise d'adolscence prend ici des proportions dramatiques et l'on devine, même si la narratrice ne l'accuse jamais, que c'est l'incapacité de la mère à écouter sa fille qui envenime la situation. Erika mène donc sa propre enquête pour essayer de comprendre qui est sa soeur, où elle est, pour la retrouver, et les personnages hauts en couleur qu'elle croise sont touchants, voire carrément drôles. J'ai eu beaucoup de sympathie pour le personnage du beau-père, dont la place dans cette crise est particulièrement difficile, et qui est peut-être l'adulte le plus équilibré et le plus fiable du lot. Rien n'y est simple, personne n'y est gentil, méchant, blâmable ou exemplaire, et la complexité de ce roman en fait une lecture marquante et troublante.

La Note de Mélu:

Note_4

Un livre jeunesse plein de qualités. Merci aux éditions Mijade.

Titre original: Ilse Janda, 14 oder Die Ilse ist weg (traduit de l'Allemand).