Et oui, chers bouquineurs, dans ma jeunesse, j'étais une passionnée d'Egypte ancienne... Il m'en est resté un sentiment d'émerveillement, qui m'a inspiré ce Dimanche au musée. Thoutmôsis est un sculpteur égyptien dont on situe la vie aux alentours de 1330 avant Jésus-Christ, puisqu'on suppose qu'il était le sculpteur officiel d'Akhénaton, le pharaon hérétique. On lui doit donc le célébrissime portrait de l'épouse du pharaon, le buste de Nefertiiti.

Nofretete_Neues_Museum___Thoutmosis___Wikip_dia

Réalisée en calcaire peint, ce buste, malgré les traces du temps qu'il porte, me fascine d'abord par son extraordinaire conservation et le fulgurant voyage dans le temps dans lequel il nous embarque: imaginez vous que la finesse de ces traits, la teinte brune de la peau, le bleu sombre de la couronne, tout cela a été façonné il y a plus de 3000 ans. On est peu de choses, quand même...

Ce buste est d'abord le symbole de la beauté et de la majesté. Rappelons-le, le nom de Nefertiti signifie "la belle est venue', est réputée pour sa grande beauté qui rattrappait la laideur de son époux. Force est de constater que le visage a des proportions parfaites, un nez droit, des lèvres charnues et bien dessinées, les pommettes hautes, le cou gracile: autant la finesse de son visage et l'élégance de son port de tête légèrement penché en avant lui donnent de la grâce, autant son oeil ferme et son air serein lui donnent l'assurance d'une reine. Peut-être le sculpteur l'a-t-il idéalisée... Mais si l'on regarde de près, on remarque un très léger cerne sous les yeux, un sillon aux coins des lèvres, une légère tension dans le cou. Si l'on avait voulu faire une image parfaite de la reine, on aurait supprimé ces défauts qui pourraient presque passer pour des signes de l'âge (parce qu'elle le vaut bien...). Ce qui fait probablement le magnétisme de cette oeuvre, c'est l'exceptionnel réalisme des traits. On s'attend presque à la voir parler. En tout cas, elle incarne à elle seule le type égyptien antique, sous toutes les coutures:

Nefertiti_front  Nofretete_Neues_Museum___Thoutmosis___Wikip_dia  Nefertiti_bust_left  Nefertiti_bust__back_  Nefertiti_bust__right_ 

A elle seule, vraiment? Car ce qui surprend dans ce portrait, c'est à quel point il est éloigné du type de dessin auquel les Egyptiens nous ont habitués: observez par exemple ces représentations de Amenhotep II et de Touthmosis III, des ascendants proches d'Akhenaton, et celle de Ramsès II, un de ses successeurs. Le visage est bien plus rond, les traits moins marqués, plus stylisés et surtout, la posture moins naturelle, plus rigide, bien droite. De plus, le format du buste n'est pas un format répandu chez les Egyptiens et en tout cas, ils le coupent au buste justement, au milieu de la poitrine, et pas verticalement aux épaules. En d'autres termes, le buste de Nefertiti est emblématique de l'art égyptien alors qu'il s'en éloigne à de nombreux égards: il apparaît très novateur, complètement unique. Cela n'a rien d'exceptionnel si l'on considère qu'Akhenaton a justement voulu bouleverser en profondeur les traditions égyptiennes, mais pour nous, les conséquences vont loin. L'authenticité de ce buste a très souvent été mise en doute et surtout, elle en devient un symbole intemporel de l'Egypte, qui n'est pas resté figé dans les codes de représentation antique mais qui a bien essayé d'exprimer plus, la prestance, la beauté mais aussi la maturité de la reine.

Qu'en pensez-vous?