la_r_v_lationL'auteur: Gemma Malley (née en 1961) est une romancière britannique.

Le livre: Nous sommes en 2142. Grâce aux pilules de Longévité commercialisées par la société Pincent Pharma, la mort a été vaincue. On ne vieillit plus. Mais en conséquence, les naissances sont strictement réglementées, et de nombreux enfants, appelés Surplus, ont vécu les pires horreurs simplement pour être venus au monde. Parmi eux, Anna et Peter, qui coulent maintenant des jours heureux à une adresse secrète, avec leur bébé, Molly. La situation reste tendue: les Surplus sont toujours recherchés par les autorités. Surtout lorsqu'une étrange épidémie se déclare: dans une société qui ne sait plus faire face à la mort, les cadavres s'entassent. Et les Surplus sont des coupables tout désignés pour avoir introduit ce virus...

Ce livre est le troisième d'une trilogie qui racontait d'abord l'histoire d'Anna, puis l'histoire de Peter. Je ne les ai pas lus, mais on m'en a dit beaucoup de bien. Ce tome a néanmoins bien réussi à replanter le décor, et l'on a vite froid dans le dos en découvrant l'univers dans lequel vivent les personnages, qui m'a paru furieusement bien pensé: quand on considère notre société où l'on ne cesse de vouloir retarder la vieillesse, où l'on vit de plus en plus vieux et où le problème de surpopulation est bien présent, cette intrigue est d'une actualité brûlante. J'ai notamment été fasciné par le système qui exige de reglementer les naissances, et par cette facilité à installer universellement une immortalité à base de pilules. Plus intéressant encore sont tous les comportements en marge de cette règle: ainsi Jude, enfant légalement venu au monde, souffre que son frère Surplus bénéficie de tous les bons sentiments alors qui lui est obligé de prouver sa bonne foi en permanence. J'ai donc trouvé l'idée très bonne, mais je n'ai pas réussi réellement à accrocher aux autres personnages: ce troisième tome doit compter sur le capital sympathie accumulé dans les précédents et, vu que je ne l'ai pas lu, je les ai trouvé assez creux. Quant à la révélation finale, elle m'a semblé la aussi bien superficielle et l'on aurait pu faire bien mieux.

En un mot, un troisième tome intéressant qui prend probablement tout son sens si on lit les précédents.

La Note de Mélu:

Note_3

 

Je remercie les éditions naive pour l'envoi de ce livre.

Titre original: The Legacy (traduit de l'anglais)