lys_vall_eL'auteur: Honoré de Balzac a déjà eu l'occasion d'être présenté lors de ma lecture du Colonel Chabert.

Le livre: Félix de Vandenesse écrit une longue lettre à sa fiancée, Natalie de Manerville, qui lui demande de lui raconter son passé. Il relate alors une enfance terne, voire malheureuse, auprès de parents qui le dédaignent et de frères et soeurs qui ne le connaissent pas. Lors d'une soirée, ce jeune homme encore infantile et chétif rencontre une femme  qui éveille chez lui une brusque passion. Il apprendra qu'il s'agit de la comtesse Henriette de Morsauf, mère de deux enfants auxquels elle est toute entière consacrée, mariée à un comte lunatique et violent. Véritable modèle de pureté, elle devient le lys qui illumine la vallée où se trouve sa maison et la vie de Félix, qui devient son confident le plus proche.

J'ai beaucoup apprécié cette lecture. D'acord, on y retrouve les interminables descriptions de Balzac, mais ici, elles sont teintées d'une poésie qui leur ôte toute leur lourdeur. En effet, à l'innocence de l'adolescence qui s'éveille à la passion et à la sensualité se mêle la pureté et l'idéal d'une femme qui apparaît en véritable madone, et le texte balzacien porte à merveille ces envolées lyriques qui font ressentir la prose plus qu'ils ne la donnent à lire. Félix est un personnage attachant, complexe et en pertpétuelle évolution: pathétique en enfant malheureux, touchant en adolescent amoureux qui vénère une femme qui remplit à la fois les rôles d'amante, de mère et de déesse, délicieusement révoltant en homme qui se rabat sur une femme facile lorsque son amour de refuse à lui. Henriette de Morsauf porte son lot de larmes, elle qui subit les crises de colère de son mari par total dévouement pour ses enfants eux-mêmes maladifs, mais qui guide habilement Félix sur le chemin de la réussite dans le monde et qui fait de lui un homme, dans tous les sens du terme (sauf celui qu'il voudrait, bien évidemment). Ce récit d'un amour total et qui pourtant n'arrive pas à se réaliser m'a beaucoup touché, tout particulièrement pour le personnage d'Henriette. Et je garde un souvenir tout particulièrement ému des descriptions des bouquets de fleurs et de leur langage qui ne trompe personne.

La Note de Mélu:

Note_4

Avec cette lecture, je remplis mon contrat pour le challenge épistolaire! Me voici sacrée grande lectrice épistolaire avec six livres lus.