sherlock_holmesL'auteur: Sir Arthur Conan Doyle (1859-1930) est un auteur britannique. Anobli en 1902, il s'est intéressé aussi à de nombreux sujets, comme l'ophtalmologie, le spiritualisme ou la justice.

Le livre: dans le domaine des Baskerville, une vieille légende vient de refaire surface. Un monstrueux chien sorti de la bouche de l'enfer poursuit les hommes de la famille. Or Charles Baskerville vient de mourir brusquement, et tous affirment que ce chien l'a fait mourir de peur. Le docteur Mortimer s'adresse alors au célèbre détective Sherlock Holmes, dont la réputation n'est plus à faire. L'héritier des Baskerville, Sir Henry, doit arriver du Canada sous peu, et si la légende dit vrai, il n'est pas en sécurité.
Me revoici plongé dans les classiques. Et je l'avoue, même pour moi qui ne suis pas sensible aux romans policiers, la magie Sherlock Holmes a opéré. Tout d'abord par le style: ce livre se lit avec une facilité déconcertante sans pour autant que la langue soit pauvre, et j'ai été immédiatement entraînée dans cette histoire. Il faut dire qu'en plongeant le lecteur dès les premières lignes dans une séance de déduction aiguë, la stratégie est efficace. Le détective apparaît donc immédiatement au sommet de son art, déroulant tout un volume d'informations sur le docteur Mortimer à partir de la simple observation de sa canne. Autre procédé habile: c'est le docteur Watson, célèbre acolyte de l'enquêteur, qui raconte l'histoire. Pas de lourdeurs dans l'enquête, donc: il est souvent lui-même dépassé par les événements, qui ne traînent pas. Pas une longueur, pas un moment où l'on s'ennuie. Une vraie petite réussite qui mélange policier, fantastique, drame familial et ambiance gothique  anglaise qui n'est pas sans rappeler les Hauts de Hurlevent et autres classiques du genre. Bourré de qualité et ultra-prenant, ce livre emporte toute mon adhésion et me réconcilie avec le genre policier. Un grand oui!

image