soleil_m_a_oubli_L'auteur: Christian Laborde (né en 1955) est notamment célèbre pour avoir publié un des derniers livres censurés en France en 1987. Il a collaboré avec Claude Nougaro et Renaud.

Le livre
: pour Marcus il n'y a que la boxe qui compte. A dix-sept ans, il participe à des cambriolages, travaille comme veilleur de nuit dans un hôtel de passe et refourgue la marchandise entre deux combats. Et un jour elle apparaît: Roxane, la femme de son patron. Elle est belle, elle a une chaine d'or à la cheville, de l'or dans ses cheveux. Il ne l'oubliera plus. Lorsque Vico, le mari, lui demande de passer chez lui réparer l'ordinateur de Roxane, l'histoire se met en route.
Ce livre se lit d'une traite, sans s'arrêter. Le ton de Marcus, narrateur, fluide, léger, divisé en chapitres courts et haletants, est étonnamment prenant. Leur histoire est brève, intense. Roxane, c'est sa part de rêve, elle qui n'a rien à voir avec les pouffes décolorées à la terrasse des cafés. Elle l'obsède au point que ce petit cyber-délinquant s'introduit dans son ordinateur, active sa webcam à distance et l'espionne. Pour nous comme pour lui, elle reste à peine réelle, lointaine, elle parle peu. Cela peu parfois décontenancer: pour le lecteur, Roxane est à peine un personnage. On ne sait rien d'elle, on comprend mal pourquoi elle répond à ses avances, elle n'a aucun relief. Il la vit comme un rêve, comme un roman d'amour.
Bref mais intense, ce roman laisse une drôle d'impression et beaucoup de questions. Presque trop court, il lui manque peut-être quelques mots, il laisse le lecteur trop libre après l'avoir trop impliqué entre confessions et voyeurismes. C'est mon seul reproche qui si l'on y réfléchit bien, n'en est pas vraiment un.
Un grand merci à Babelio et aux éditions Robert Laffont de m'avoir procuré cette grande émotion de lecture.

Le soleil m\'a oublié par Christian Laborde

Le soleil m'a oublié

Le soleil m\'a oublié

Christian Laborde

Critiques et infos sur Babelio.com