Les_fourmisL'auteur: Bernard Werber (né en 1961) est un auteur français de science-fiction. Il écrit sa première nouvelle à sept ans. Trente-cinq ans plus tard, il publie la trilogie qui le rendra célèbre.

Le livre: A la mort de l'entomologiste Edmond Wells, c'est son neveu Jonathan qui hérite de la maison. Curieusement, il ne sait presque rien de son oncle ni de ses recherches, et lorsqu'il s'installe dans la maison, un mystérieux avertissement l'attend: surtout ne jamais entrer dans la cave. Probablement non loin de là, dans la colonie de fourmis rousse de Bel-o-kan, un jeune mâle découvre la cité. Lors d'une expédition, tous ses congénères tombent raides morts. La guerre semble déclarée, l'ennemi a une arme secrète redoutable mais personne ne veut croire ce jeune mâle sans expérience.
Mon Dieu, qu'est-ce que c'est que cet ovni? Et comment a-t-il réussi ça? J'ai ouvert le livre avec impatience, pour découvrir un des auteurs français plus populaire. Les premières pages m'ont moyennement emballée: une histoire d'héritage et de mystérieuse maison, mouais. Et puis peu à peu, la magie a opéré: l'histoire des hommes passe loin, loin derrière celle des fourmis. La précision et la vraisemblance avec laquelle Werber nous décrit la vie de la fourmilière est stupéfiante et l'on suit les aventures des fourmis comme on suit celles des héros d'une épopée, avec ses dangers, son grandissement, ses émotions. Les descriptions des scènes de chasse des fourmis sont à vous faire frémir (et je ne vous parle même pas de celle de l'araignée). Werber fait des insectes des personnages à part entière sans les humaniser outre mesure. Superbe. Je découvrirai bientôt le deuxième volet de la trilogie qui trône déjà sur ma PAL, grâce à la gentillesse d'Ellcrys, qui m'a échangé les deux volumes contre un de mes livres.