Cette semaine, je vous propose de découvrir un nouveau peintre que je porte dans mon cœur: Johannes Vermeer, dit Vermeer de Deft, du nom de la ville de Hollande où il a vécu de 1632 à 1675. Vermeer a bénéficié d'un regain de popularité grâce au roman de Tracy Chevalier, mais comme je n'ai pas retrouvé dans ce roman le peintre que j'affectionne, voici l'occasion de rétablir certaines choses. Et non, je n'ai pas choisi la fameuse Jeune Fille à la Perle ni la non moins fameuse Laitière, ni les nombreux portraits de femme lisant lettres et documents divers comme La Liseuse à la fenêtre (malgré son superbe reflet). J'ai choisi L'Astronome (cliquez sur l'image pour l'agrandir):

l_astronome_de_Vermeer

Vermeer est en effet connu pour ses tableaux commandés par des particuliers, représentants souvent des gens du peuple voire des bourgeois fortunés, en famille. Ici, rien de cela. Ce tableau reste d'ailleurs mystérieux quant à la personne qu'il représente: il a porté les titres d'astrologue, philosophe ou encore géomètre. Il s'agit d'un des rares tableaux de Vermeer représentant un homme. La composition en est assez classique pour le peintre: c'est le même point de vue que pour la plupart des tableaux de Vermeer, ce coin de pièce avec une fenêtre juste à la hauteur des visages des personnages. Des accessoires ont été ajoutés pour en faire un véritable intérieur de savant: des tableaux, des livres, des cartes. L'homme lui-même est visiblement un homme respectable: ses lourds vêtements et le tissu brodé devant lui attestent d'une certaine aisance et d'une certaine situation.
Mais ce que j'aime par-dessus tout dans ce tableau, comme dans la plupart des tableaux de Vermeer, c'est la lumière: elle me semble toujours être un personnage à part entière du tableau, mise en scène par des fenêtres ouvertes ou fermées, placées plus ou moins haut dans l'image. Ici, la lumière prend des teintes dorées, guide notre regard,étend son territoire sur la toile et éclaire cette petite merveille qu'est le globe terrestre, symbole des grandes découvertes et de l'évasion sur la mer. Elle éclaire aussi très visiblement le visage de l'homme, sa main et les divers instruments si lumineux étalés devant lui. Bref: c'est un penseur, une incarnation de ces valeurs de la Renaissance pour lesquelles certain Galilée, un siècle auparavant, avait terminé ses jours en prison.

Et vous? Séduits par Vermeer?