Il existe déjà sur le net le dimanche poétique, le dimanche en photos... Oui mais moi la poésie c'est tout le temps et les photos, je les réussis une fois sur dix. Alors plutôt que les photos, et toujours dans le but de démocratiser et dépoussiérer le culture qui vieillit dans les murs et le silence, je vais profiter de vos dimanches pour vous emmener au musée! Sans prétention: simplement quelques genres picturaux, toiles, peintres que j'aime et que j'ai envie de partager avec vous!

Et pour commencer, un gros challenge : la nature morte. Oui, oui, le bouquet de fleur, la coupe de fruit, ces choses-là. Rien de bien folichon à première vue...

D'abord, un peu de grammaire (déformation professionnelle, sorry...) : l'expression même "nature morte" est un oxymore, à savoir une association de deux idées contradictoires: la nature, c'est la vie. Une nature morte, c'est donc un crime, un meurtre. Déjà, votre bouquet de fleur vous semble moins sympathique, avouez...
Ce qui veut dire qu'une nature morte porte toujours un message: j'ai été vivante et je suis morte... oui, la nature morte, c'est toujours une vanité, une illustration de la brièveté de la vie et l'imminence de la mort. Et oui, la fleur est coupée, le fruit menace de pourrir... Plus concrètement, dans la nature morte, tout est symbole, tout est à décoder, et dans ses grandes heures au XVIIème siècle, c'était un véritable jeu que de cacher un maximum de symboles dans un tableau. Parfois c'est simple et clair, et parfois...

Application pratique:

ChampaigneNatureMorteCrane
Philippe de Champaigne, Vanité, 1644

Facile: la fleur coupée, le crâne, le sablier: "Le temps passe, tu te fanes déjà, tu sera bientôt six pieds sous terre". Imparable.

Attention, plus dur:

jacob_marrell_vanite_1637_corrigee
Jacob Marel, Vanité, 1637

Le crâne, c'est bon, on maîtrise, la fleur aussi (elle se sent mal, la pauvre...). Quand au reste... Allez, si je vous dit symbole de l'éphémère ? Mais si, là, les petites bulles, le cigare qui se consume, ... Symbole de vanités et de plaisirs faciles? tabac, argent, bijoux, même musique et littérature... Illusion et vanité de l'apparence? Je vous laisse le trouver tout seul celui-là. Et la petite souris qui commence à grignoter les restes du fruit? Charmant...

Surprenant, non? Allez, je vous en livre une dernière, une nature morte classique d'un grand peintre, un bouquet de fleurs bien traditionnel...

tige_de_pivoine_et_s_cateur_manet
Edouard Manet, Fleur de pivoine et sécateur, 1870.

Avouez, vous ne verrez plus vos bouquets de fleurs coupés de la même manière...