ile_rougeL'auteur: Michèle Stalloni a travaillé au Conseil Général du Var dans le domaine de l'action sociale. Elle a créé une association d'aide à l'adoption internationale, puis, en 1996 elle crée l'association "Espoir pour un enfant", devenue ONG. Vous pouvez retrouver l'association sur son site internet ici: il s'agit d'une association qui, par le parrainage, soutient les enfants en détresse à Madagascar, en leur assurant notamment des soins, un repas par jour et une scolarité.

Le livre: 
Valérie a été adoptée à Madagascar alors qu'elle n'avait que quelque mois. Mais elle ne sait rien de son passé ni des circonstances dans lesquelles l'adoption a eu lieu. En cherchant dans les petites annonces son propre appartement pour quitter le nid familial, elle tombe sur une annonce d'une association qui recherche des volontaires pour des actions sociales dans l'île rouge. Commencent alors de lourdes démarches: dans quel orphelinat était-elle? qui travaillait là-bas à l'époque? se souviennent-ils de sa mère biologique? Comment vont réagir ses parents adoptifs? Savent-ils quelque chose?
La grande force de ce roman est de faire transparaître tout l'attachement de l'auteur à Madagascar: un pays ravagé par la pauvreté qui recèle toutes sortes de merveilles naturelles et humaines, mais aussi toutes sortes de paradoxes. La morale n'y est pas toujours la même que chez nous: on peut dépouiller un touriste de deux cent euros, le voleur nourrira sa famille pendant deux ans. On retrouve également tous les paradoxes de l'adoption: Valérie va trop vite se sentir rattachée dans un pays dont elle ne garde rien à part sa couleur de peau, et la prise de conscience est particulièrement douloureuse. Le roman arrive à dépeindre à la fois la douleur de la vie à Mada et la richesse chaleureuse de ce pays. Ce n'était pas chose aisée que de dire son amour pour une terre tout en valorisant le fait de la quitter pour une vie meilleure. Pari réussi.
Tous les droits d'auteur seront reversés à "Espoir pour un enfant" en vue de la création d'un dispensaire à Tananarive. L'ONG a déjà créé, pour le centre d'accueil qui dépend d'elle, une cantine, un laboratoire de brousse, un bassin de culture de spiruline (une algue particulièrement riche en protéine) et creusé un puits. Si vous voulez lire un livre et faire une bonne action, vous pouvez acheter ce livre sur le site de la Fnac sans frais de port. Vous pouvez aussi contacter Michèle Stalloni et l'ONG aux coordonnées sur le site, là.
Je termine en vous disant que ma maman est membre de cette association et qu'elle y parraine depuis plusieurs années un jeune garçon: son père a disparu dans la nature, sa mère est hospitalisée et sans ressources. Il est en 1ère et avance doucement.

objectif_pal