amettelivre1

Lettre "A"

L'auteur: Jacques-Pierre Amette (né en 1943) est un critique littéraire et écrivain français. Il décroche le prix Goncourt en 2003 avec La maitresse de Brecht. Il a touché à peu près à tous les genres littéraires, sauf peut-être la poésie.

Le livre: En  1761, Voltaire reçoit dans sa résidence de Ferney deux jeunes comédiennes italiennes, afin de les faire répéter sur sa tragédie Le fanatisme ou Mahomet, sifflée lors de sa parution vingt ans auparavant. Dans la chaleur étouffante, aux répétitions succèdent les promenades dans le bois propices à la rêverie, le libertinage et les intrigues politico-amoureuses. Parmi les invités, le comte de Fleckenstein, envoyé par le roi de Prusse pour négocier un traité qui pourrait mettre fin à la guerre de Sept Ans.
Le décor est planté. Ce très court roman se lit très vite: une succession de petites histoires imbriquées les unes dans les autres, fraiches, légères qui essayent de faire oublier un siècle des Lumières qui s'affirme, un conflit franco-allemand qui couve, la rivalité avec Rousseau qui triomphe avec La Nouvelle Héloïse et qui condamne ouvertement le théâtre. La grande tragédie française, incarnée par la présence de  la petite-fille du grand Corneille, vit ses derniers instants, et Voltaire ne le changera pas.  Fleckenstein est tiraillé entre la sensualité ardente de Gabriella et la douce rêverie qu'il partage avec Zanetta. J'ai apprécié cette lourde réalité historique, politique et littéraire transformé en conte qu'on croirait sortie d'un tableau de Fragonard (avez-vous reconnu l'escarpolette sur la couverture du livre?). Derrière se cache une véritable réflexion sur ce qu'attend le public du théâtre, sur le divertissement et la grandeur des vers. Un très bon moment!

objectif_pal