jarryL'auteur: Alfred Jarry (1873-1907) commence très jeune à composer des comédies en vers et en prose. Dans son œuvre, on retrouve l'impression qu'il cherche à transcender la réalité par l'humour et le plaisir.

Le livre: Le père Ubu a déjà des titres, mais la mère Ubu le convainc de renverser Venceslas, le roi de Pologne. Il y parvient mais le jeune prince Bougrelas lui échappe. Ubu règne donc en massacrant la plupart des gens, en créant des impôts sur le mariage, en confisquant tous les biens des nobles pour les condamner ensuite à mort. La révolte gronde donc, et Bougrelas attend son heure.
Bon, honnêtement, je n'adhère pas plus que ça. Je suis capable de lire l'absurde, la parodie et tout ce que vous voudrez, je mesure le sens du travail accompli par Jarry là-dedans, mais je n'apprécie pas spécialement. L'humour gras copié sur Rabelais ou sur du Moyen Age burlesque me laisse assez froide lorsqu'il arrive dans le seul but de parodier. C'est peut-être une pièce qui gagne à la mise en scène, mais à la lecture, je me suis un peu ennuyée à la longue. C'est pourtant en virtuose qu'il manie les références burlesques aux situations les plus nobles de la chevalerie et du théâtre. Peut-être à relire donc pour mieux l'apprécier.