colombaL’auteur : Prosper Mérimée était aussi historien et archéologue. Grand voyageur, il ramènera notamment de Corse de nombreuses notes. Ses œuvres sont souvent empreintes de mystère, matériau inépuisable qu’il tire de ses nombreuses recherches.

Le livre :  Un livre qui se passe en Corse, dans cette Corse profonde ancré dans notre folklore. Orso Della Rebbia, lieutenant dans la garde impériale, rentre dans sa Corse natale et y retrouve sa sœur Colomba : leur père a été assassiné et en tant que nouveau chef de famille, le devoir de vengeance lui revient. Mais il a découvert d’autres valeurs en France et refuse la vendetta. Colomba, poussée par l’amour et la fierté de sa famille, le manipule pour l’entraîner à un meurtre qu’il a toujours refusé. Il finit par accomplir la vengeance en situation de légitime défense et doit alors se cacher dans le maquis. Ce qui m’a plu, c’est cette peinture de la fierté corse qui reste majestueuse malgré toute sa violence (après tout, dans l’histoire, les méchants, c’est eux). Elle est admirable, Colomba la première. Le personnage déchiré d’Orso est particulièrement attachant, bien sûr, mais Colomba aussi. Facile à lire, court et prenant.